Monde

Pour un packaging plus durable

04/2016 • Mis à jour 14/04/2017

D’ici à 2020, nous voulons que 100 % de nos produits présentent un profil environnemental ou social amélioré, tout en apportant un bénéfice équivalent, voire croissant, au consommateur. Pour y parvenir, l’optimisation des emballages constitue l’un de nos leviers d’action essentiels.

En 2007, nous avons mis en place une politique de packaging responsable fondée sur trois piliers, que nous appellons les 3 « R » , pour « respecter », « réduire », « remplacer ».

Ces axes structurent un process global et systématique d’écodesign des emballages des produits finis, comme des emballages de transport qui sont utilisés lors de la fabrication de nos produits. Cette approche a été étendue aux meubles de publicité sur le lieu de vente (PLV) depuis 2015. De surcroît, nos équipes Packaging mènent avec nos marques des analyses du profil environnemental de leurs emballages. Le but : identifier des leviers d’amélioration sur leurs gammes et leurs produits.

Respecter l’environnement
 

La maîtrise des emballages repose sur un approvisionnement responsable des matériaux utilisés. Pour nos emballages en papier, carton ou bois, nous nous sommes fixé comme objectif d’utiliser uniquement des matières provenant de forêts gérées d’une façon responsable et respectueuse de la biodiversité.


Nous avons mis en place un process global et systématique d’écodesign de tous nos emballages.

Ainsi, en 2016, 97 % du papier utilisé pour les notices, 99 % du carton des étuis de nos produits et 89 % du papier/carton utilisé en PLV sont certifiés. Nous nous sommes également imposé de supprimer le PVC de nos emballages à l’horizon 2016. À date, l’utilisation de PVC ne représente plus que 0,03 % du plastique utilisé par le Groupe. L’élimination complète sera atteinte en 2017.

Réduire et optimiser les ressources
 

Nous avons pour objectif de concevoir des emballages et des produits finis optimisés en volume et en poids. En 2016, la réduction de 58 % du poids des tubes Casting Crème Gloss de L’Oréal Paris a permis de réduire de 136,3 tonnes la consommation de packagings. Et l’allégement de 15 % réalisé sur les caisses de transport des flacons de shampoing Elsève de L’Oréal Paris représente une économie de 103,4 tonnes de carton ondulé.

Nous travaillons aussi sur des packagings grand format ou rechargeables. Par exemple, la marque japonaise Shu Uemura a innové en 2016 avec des palettes de maquillage rechargeables Eye Shadow & Blush. Conçues par ailleurs sans adhésif ni aimant, ces palettes rechargeables, tout en permettant de limiter la consommation de packagings, offrent au consommateur la possibilité de créer sa propre gamme de couleurs.

Remplacer, sélectionner les matériaux aux meilleurs profils environnementaux
 

Pour améliorer l’empreinte environnementale d’un produit, la substitution des matériaux traditionnels par des alternatives issues sources recyclées ou renouvelables (matériaux recyclés ou biosourcés). En 2016, plus de 7 000 tonnes de matériaux recyclés (PCR) ont ainsi remplacé des matériaux vierges.

En savoir plus

Retour au pilier « Innover »

Découvrir

Ressources

Retrouvez toutes les publications liées à notre programme de développement durable, mais aussi nos dossiers de presse et des vidéos dans la rubrique Ressources.

Accéder aux ressources
2015 report

Notre rapport
d’avancement 2016

Téléchargez notre rapport d’avancement 2016